Get Adobe Flash player

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Bannière

Bannière
Auto News Info
La passion de l'automobile
  • WTCC 2017 – A VILA REAL : LA HONDA DE NORBERT MICHELISZ EN POLE
        Le Hongrois Norbert Michelisz au volant de l’une des trois Honda Civic WTCC de l’équipe Honda JAS, signe la pole ce samedi lors de la manche Portugaise qui se dispute Vila Real Avec comme meilleur chrono, 1’55’’846 en Q3, il précède la Citroën C-Elysée WTCC du Team Allemand Munnich, second en 1’56’’530 Ensuite, […]
Monoplaces – Autonewsinfo
La passion de l'automobile
  • VICTOIRE DE CHARLES LECLERC EN F2, A BAKOU EN AZERBAÏDJAN
        Quelques jours après le décès de son père, Hervé Leclerc qui nous a quittés le 20 juin, Charles Leclerc qui avait déjà décroché la pole position, au volant de sa monoplace de la Scuderia Prema, s‘est imposé ce samedi en remportant la 1ère course de Bakou en Azerbaïdjan. Sous le damier, le Monégasque l’emporte […]
  • HAMILTON DÉCROCHE LA 66ème POLE DE SA CARRIÈRE A BAKOU AU GP D’AZERBAÏDJAN
      Lewis Hamilton décroche la pole –la 66ème de sa carrière– lors des qualifications du GP d’Azerbaïdjan à Bakou, en signant en outre en 1’40’’593, le record du tour. Il dépasse l’inoubliable et regretté Brésilien Ayrton Senna, avec 65 poles et ne pointe plus désormais qu’à… 2 poles du record absolu de Michael Schumacher, qui est […]
  • ADRIAN NEWEY : LE SUPER GÉNIE DE LA F1
      Dans le monde du Sport-Auto, les ingénieurs aérodynamiciens, concepteurs et développeurs de châssis sont à la F1, ce que l’huile est au moteur ! Parmi les sommités, telles Rudolf UHLENHAUT- John COOPER- Colin CHAPMAN- John BARNARD- Gordon MURRAY- Steve NICHOLS- Neil OATLEY- Ross BRAWN -Rory BYRNE- Aldo COSTA -Patrick HEAD- Paddy LOWE et enfin […]
Bannière
Accueil

De la version toute électrique, l’E-Fan a ainsi évolué vers une version hybride. Outre une nouvelle livrée aux couleurs du drapeau américain, de manière à célébrer la première venue de l’avion aux Etats-Unis, l’E-Fan « Plus » intègre dans cette version un moteur thermique.

 

 

          Bernd Schneider – Maro Engel – Yelmer Buurman (Pro Cup)

Mercedes fera rouler huit nouvelle AMG GT3 le weekend prochains
aux Total 24 Heures de Spa 2016 réunies dans trois écuries différentes.

L’équipe Black Falcon engagera deux autos en Pro Cup dont une soutenue
par AMG et une Mercedes AMG GT3 dans la catégorie Pro-Am Cup.

#00 : Bernd Schneider – Maro Engel – Yelmer Buurman (Pro Cup)
#57 : Hubert Haupt – Andreas Simonsen – Adam Christodoulou (Pro Cup)
#56 : Miguel Toril – Oliver Morley – Abdulaziz Al Faisal – Dani Juncadella (Pro-Am Cup)

Tout comme le Black Falcon, l’équipe HTP Motorsport alignera deux auto en Pro Cup soutenue par le constructeur allemand, et une seconde GT3 non-officielle toujours dans la catégorie la plus relevée du championnat.

#84 : Dominik Baumann – Jazeman Jaafar – Maximilian Buhk (Pro Cup)
#85 : Luciano Bacheta – Indy Dontje – Clemens Schmid (Pro Cup)
#86 : Thomas Jäger – Maximilian Götz – Gary Paffett (Pro Cup

L’écurie française AKKA-ASP dirigée par Jérome Policand engagera dans la clasique ardennaise deux Mercedes AMG GT3, une dans la catégorie Pro-Cup et une dans la catégorie Pro-Am Cup. La voiture alignée en Pro-Cup sera aussi soutenue par Mercedes AMG.

#88 : Tristan Vautier – Renger Van der Zande – Felix Rosenqvist (Pro Cup)
#89 : Daniele Perfetti – Laurent Cazenave – Michael Lyons – Morgan Moullin Traffort (Pro-Am Cup)

Le constructeur allemand est le quatrième constructeur plus représenté lors de cette 68ème édition des 24 Heures de Spa juste derrière Audi (11 autos), Lamborghini (12 voitures) et Ferrari (14 voitures).



 

/>


Stratobus est un dirigeable de 100 m de long, 30 m de diamètre et qui flottera à 20 km d’altitude : ce géant est un projet de Thales Alenia Space (coentreprise du français Thales, 67%, et de l’italien Finmeccanica, 33%), qui présentera ce mardi le concept, annonce Le Parisien. Stratobus - Thales L’appareil embarquera jusqu’à 250 kg de technologie pour des missions aussi bien de surveillance aérienne que de contrôle environnemental et de télécommunications (Internet, 5G). Il contiendra 50 000 m3 d’hélium ou d’hydrogène, contre 4 000 m3 dans un dirigeable classique, rapporte le quotidien. L’objectif est une mise sur le marché vers 2020, visant les Etats et les entreprises : « Google, Facebook, etc., mais surtout les opérateurs télécoms qui ont besoin de solutions locales complémentaires aux satellites », détaille Jean-Philippe Chessel, le directeur du programme chez Thales Alenia Space. Il le présente sur le site de Thales en indiquant : Dans le domaine des télécommunications, Stratobus pourra être utilisé pour réduire la fracture numérique sur des zones géographiques où Internet n’est pas encore accessible (zones désertiques en Afrique par exemple) mais aussi pour renforcer le réseau GSM à l’occasion de grands événements (type Jeux Olympiques). Au niveau de la navigation, Stratobus offre la possibilité d’augmenter la couverture GPS sur les zones de trafic dense. » Les Echos indiquaient lundi que six autres industriels en France (Solution F, Tronico Alcen, Airstar Aerospace, Cnim) et à l’étranger (le norvégien Prototech et le hollandais SSBV) sont associés à ce prototype. Il va « nécessiter presque 50 millions d’euros d’investissement ces deux prochaines années pour débloquer les derniers verrous technologiques ».


 

Le pilote et concepteur français, Didier Esteyne, a effectué la traversée de 70 km vendredi matin en seulement 36 minutes.

106 ans après Louis Blériot, le premier à avoir traversé la Manche en avion entre Calais et Douvre, le pilote Didier Esteyne est le premier à avoir réussi cette traversée avec un avion totalement électrique. A 10h17 précises vendredi, l'E-Fan, l'avion électrique d'Airbus, décollait de Lydd, au Royaume-Uni, pour atterrir de l'autre côté de la Manche à Calais, en France, moins d'une heure plus tard. Il a fallu très exactement 66 minutes à Didier Esteyne, le pilote, pour effectuer la traversée et couvrir les 70 km qui séparent les deux côtes. «Bravo Didier ! Well done ! (Bien joué)», a tweeté le groupe Airbus.

Bonnes conditions. La traversée a pu s'effectuer dans d'excellentes conditions pour l'avion, puisqu'il faisait beau mais pas trop chaud. Le pilote, attentif à la température des batteries et du moteur qui ne doivent pas trop chauffer, était en contact radio avec la tour de contrôle de Lydd jusqu'au milieu de la Manche, puis avec celle de l'aérodrome de Calais pour la seconde partie du voyage. A son arrivée, l'avion, qui vole à 3 500 pieds, soit environ 1 100 mètres, avait encore de quoi voler environ six minutes, avec 21 % de batterie, souligne le Point.
En cas de panne des moteurs, l'avion aurait eu la capacité de voler encore quatre minute
nt d'amerrir. Le pilote disposait d'un gilet de sauvetage. Il était aussi muni d'un parachute et escorté par un hélicoptère Dauphin.

 Le pilotage de cet appareil est tout ce qu'il y a de plus classique, précise-t-il. «L'E-Fan réagit comme un avion à propulsion thermique», poursuit-il. «Avant de transporter des gens avec ce genre d'avion, il va se passer certainement beaucoup d'années», prévient Didier Esteyne. «Mais l'hybridation est une voie tout à fait raisonnable qui va voir le jour dans les années à venir, c'est une certitude», se réjouit-il.

 


 
Bannière